Suivez-nous sur Twitter

 

Acheter un condo pour son enfant en étude, est-ce un investissement rentable ?

Acheter un condo pour son enfant en étude, est-ce un investissement rentable ?

Vos enfants font des études à Montréal ! Arrêter de payer des loyers et investissez dans un pays d’avenir !

 

Acheter un condo plutôt que de payer une location à son enfant pendant ses études, est un phénomène qui n’est pas nouveau.

Depuis quelques années, de plus en plus de parents choisissent d’acheter un condo à leur enfant qui étudie à Montréal.

Traditionnellement, les parents laissaient la responsabilité de l’héritage à leurs enfants. Mais aujourd’hui, les mœurs ont changé et les parents soutiennent de plus en plus leurs enfants financièrement de leur vivant.

Cette coutume qui est entrain de s’installer vient principalement du fait de la longue durée des études.

Sur l’ile de Montréal, l’accès à la propriété est en faveur des étudiants puisque la ville est caractérisée par ses grands pôles universitaires. (Université de Montréal, UQAM, l’école McGill etc…) La proximité avec les écoles et université est par conséquent une caractéristique de l’achat.

In fine, le quartier importe peu puisque la question que les parents se posent est:

Est-ce rentable d’être propriétaire d’un condo pendant quelques années seulement ?

 

Regardons ce que l’achat vous apporte :

 

  1. Un investissement

Premier indicateur, depuis 20 ans à Montréal, le marché immobilier n’a jamais reculé, même pas de 1 %.

En étant étranger, c’est particulièrement avantageux d’acheter à Montréal, car vous arrivez avec une monnaie forte.

Au lieu de verser un loyer à un propriétaire, vous reverrez une partie de votre argent au moment de la revente.

Cet investissement peut être d’avantage intéressant lorsque vous avez plusieurs enfants.

Dans le cas ou il y a plusieurs chambres, un premier enfant peut habiter l’appartement avec un/des coloc(s), et lorsque son frère ou sa sœur arrive, il ou elle peut reprendre l’habitation.

Lorsque vos enfants ne l’occuperont plus, vous avez l’option de revendre ou de le louer à un autre étudiant.

 

  1. Une éducation financière

Responsabiliser votre enfant est également le point positif de cet achat. Le faire assister au processus d’achat est la première étape de son autonomie. Il gagnera une assurance qu’il utilisera habilement lors de son premier achat.

Il apprendra également à gérer un budget, prendre soin de son logement, gérer l’éventuel bénéfice en cas de colocation ou sous-location.

Vous contribuerez ainsi à les responsabiliser tout en les aidant à se bâtir un capital.

 

  1. Un héritage

Si vous lui léguez le bien, votre enfant disposera d’un capital intéressant afin de démarrer du bon pied sa vie adulte.

De plus, si vous souhaitez acheter avec un crédit au nom de votre enfant, il bénéficiera lors de son véritable premier achat, d’une facilité pour obtenir un crédit immobilier avantageux, sans compter le système de refinancement de crédit…

Il y a également l’option du prêt collatéral :  Cette technique consiste à utiliser l’équité (l’équité représente la différence entre la valeur marchande et le solde hypothécaire) d’un parent ou d’un proche comme garantie collatérale pour vous permettre d’acheter avec aucune mise de fonds et ainsi obtenir une hypothèque.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.